Nous suivre

🇫🇷 LIVRAISON OFFERTE AUJOURD'HUI

Nous contacter

L'article a été ajouté

Obtenez 20% de réduction!arrow_drop_up

Travailler en spirale ou en tour fermé au crochet : quelle méthode choisir ?

  • person Cuddly Kits
  • calendar_today
  • comment {0 commentaire

Le monde du crochet regorge de techniques et de méthodes variées pour réaliser des projets uniques et personnels. Parmi ces nombreuses techniques, deux options se distinguent particulièrement lorsqu'il s'agit de travailler en rond : la technique de la spirale continue et celle du tour fermé. Cet article explore les différences entre ces méthodes, leurs avantages respectifs et comment elles peuvent influencer le temps et l'apparence de vos créations.

La technique de la spirale continue

La technique de la spirale continue est souvent utilisée dans les projets qui nécessitent un travail en rond sans démarcation nette entre les rangs. Voici une exploration plus détaillée de cette méthode :

Fonctionnement

Avec la technique de la spirale continue, la principale caractéristique est l'absence d'interruption à la fin de chaque rang. On crochète en continu en montant directement au rang suivant, évitant ainsi toute interruption visuelle dans le projet. Cette méthode peut être particulièrement efficace pour des pièces telles que des amigurumis, certains chapeaux et même des sacs.

Avantages

  • Un aspect homogène : Les projets réalisés avec la spirale continue ont souvent une apparence plus fluide grâce à l'absence de coutures visibles à la fin de chaque rang.

  • Gain de temps : Comme les transitions sont inexistantes, le processus de crochet est souvent plus rapide et intuitif.

Exemples pratiques

Imaginons que vous souhaitiez créer un petit amigurumi, une petite poupée tricotée ou crocheter un motif circulaire. Voici comment on travaille généralement en spirale continue :

  1. Commencez par un cercle magique pour débuter votre premier rang.

  2. Crochetez continuellement en augmentant selon les instructions sans jamais arrêter et joindre les rangs. Utilisez un marqueur de maille pour suivre le début de chaque nouveau rang.

  3. Poursuivez jusqu'à atteindre la taille ou la forme désirée.

Éléments à prendre en compte

Bien que cette technique offre de nombreux bénéfices, elle comporte aussi des défis spécifiques tels que la difficulté de revisiter un point précis dans le projet si nécessaire. De plus, l'utilisation d'un marqueur de maille devient essentielle pour éviter de perdre le fil de son avancement.

La technique du tour fermé

L'autre méthode largement utilisée est la technique du tour fermé, également connue sous le nom de travail en tours séparés. Voyons plus en détail cette approche :

Fonctionnement

Avec la technique du tour fermé, chaque rang est complété puis rejoint par une maille coulée avant de monter au rang suivant. Cela crée une séparation nette entre les rangs, résultant en une légère marche visible où les rangs se rejoignent. Par exemple, au crochet, on commence en créant un anneau de mailles chaînettes puis on travaille autour.

Avantages

  • Précision accrue : La possibilité de finir chaque rang facilite l'ajustement ou la correction de points individuels si besoin.

  • Facilité de suivi : Avec des junctures claires entre les rangs, suivre les instructions écrites ou vidéo devient plus simple.

Exemples pratiques

Pour mieux comprendre, envisageons la création d'une veste ou d'un cardigan au crochet en utilisant la méthode du tour fermé :

  1. Créez un cercle magique pour lancer le projet ou démarrez avec une chaîne fermée par une maille coulée pour former un anneau original.

  2. Travaillez dans cet anneau, formant ainsi les premières séries de mailles.

  3. À la fin de chaque rang, terminez avec une maille coulée dans la première maille du rang précédent et montez une nouvelle série de mailles.

Éléments à prendre en compte

Cette méthode peut rallonger légèrement le temps de réalisation puisqu'elle implique une étape supplémentaire (joindre les rangs). En outre, la petite marge visible où les rangs se joignent peut être indésirable pour certains projets délicats.

Comparaison des deux techniques

Aspect visuel

La différence esthétique entre la spirale continue et le tour fermé réside principalement dans le résultat final. Alors que la spirale continue produit un aspect uniforme sans interruption visible, le tour fermé apporte une distinction claire entre chaque rang, idéale pour des motifs particuliers ou des ajustements fréquents.

Difficulté et précision

Les deux techniques présentent des niveaux de difficulté distincts. Le tour fermé permet une meilleure gestion des erreurs potentielles et convient bien aux débutants appréciant des étapes structurées. En revanche, la spirale continue exige une gestion plus stricte notamment grâce à un marqueur de maille constant, rendant le processus plus fluide mais potentiellement plus déroutant pour les novices.

Applications spécifiques

Choisir entre ces deux techniques dépend souvent du type de projet. Par exemple, la réalisation de jouets en peluche ou d'amigurumis bénéficie grandement de l'homogénéité offerte par la spirale continue. Tandis que des vêtements, des accessoires ou des ornements complexes chargés de détails requièrent la netteté apportée par le tour fermé.

Quelle méthode pour quel projet ?

Projets simples et rapides

Pour des projets qui nécessitent rapidité et régularité, comme les petites décorations saisonnières ou les parties simples d'amigurumis, la technique de la spirale continue semble la plus adaptée, offrant un gain de temps appréciable et des transitions douces.

Projets complexes et détaillés

Des travaux comportant plusieurs couleurs, motifs ou ajustements de formes profitent davantage de la technique du tour fermé. Le contrôle accru et la capacité à rectifier facilement conviennent idéalement aux ouvrages élaborés comme des gilets, bonnets sophistiqués ou certains types de napperons.

Conseils pour maîtriser chaque technique

Spirale continue

  • Utiliser systématiquement un marqueur de maille pour ne pas perdre le début du rang.

  • Prendre soin de maintenir une tension constante afin d'assurer une uniformité tout au long du projet.

Tour fermé

  • Finir chaque rang par une maille coulée permet de préserver des jonctions nettes et précises.

  • S'assurer de bien relever le nombre exact de mailles lors de la montée vers un nouveau rang.

Conclusion pratique des nuances

Les distinctions entre les méthodes de travail en spirale continue et en tour fermé montrent clairement que ces techniques offrent chacune des avantages significatifs en fonction de la nature du projet. Naviguer entre ces techniques enrichit non seulement votre savoir-faire mais améliore aussi sensiblement l'efficacité de vos réalisations en crochet.